Installation – Récupération – Utilisation


Installation

Pour bien débuter, voici une initiation qui vous aidera dans la pratique du compostage (cliquez sur l’image) :

 

Recette et grands principes

Récupération du compost

 

 

Utilisation du compost

PAILLIS

Compost de 1er stade après 4-5 mois de maturation avec présence de petits morceaux bruns noirs pas totalement décomposés.

  • à utiliser à l’automne et en début d’hiver avant les premiers froids sur 6 à 8 cm d’épaisseur.
  • ne pas enfouir, le laisser en surface pour qu’il protège le sol de la lumière et ralentisse le développement des mauvaises herbes, maintienne la température et évite l’évaporation.
  • à utiliser entre les légumes et au pied des arbustes fruitiers et ornementaux.
AMENDEMENT ORGANIQUE

Compost de 2ème stade après 6-8 mois de maturation : présence de petits éléments qui tâchent les mains, couleur brun noir, odeur de sous-bois.
A utiliser :

  • pour les cultures d’été, intégré au premier cm de la couche du sol.
  • pour la plantation de jeunes arbustes.
REMPOTAGE

Compost de 3ème stade après 10-12 mois de maturation.
Après tamisage, le compost est équivalent au terreau.
Composé de matières organiques uniquement, il doit être mélangé avec 50 % de terre et/ou de sable.

THÉ DE COMPOST

Un rafraîchissement nourissant pour vos végétaux :

  • Mettre du compost dans un sac en toile ou une taie d’oreiller,
  • Le plonger dans un seau d’eau de pluie à raison d’1 volume de compost pour 5 volumes d’eau,
  • Laisser infuser environ 1 semaine, en brassant quelquefois pour vous assurer de la bonne immersion de votre « sac »,
  • Remettre le compost dans votre composteur ou l’utiliser dans votre jardin,
  • Diluer le thé obtenu (1 volume pour 10 volumes d’eau). Vous obtiendrez ainsi un fertilisant liquide naturel dont pourront profiter toutes vos plantes intérieures et extérieures.